Village de Termes

Le château

Termes à la chance d’être surplombé par les vestiges de son château dit ” Cathare”. Le monument emblématique de l’histoire locale, objet de la curiosité de nombreux touristes passionnés chaque année.

L’histoire de Termes s’initie d’ailleurs sur ce promontoire : avant d’être coiffé par une puissante forteresse défendant le royaume de France, ce surplomb était le lieu du premier village de Termes lui-même !
Un “castrum” fortifié dont deux faubourgs s’étageaient sur la pente sud, la moins raide. Et tout en haut, un donjon, des fortifications, formant la résidence des seigneurs de Termes.

Termes était alors, jusqu’aux basculements du XIIIe siècle, le chef-lieu d’une assez vaste seigneurie. Un territoire comprenant une soixantaine de lieux habités sur les Hautes-Corbières, dont le secteur de Palairac et de la Montagne de Tauch, où les mines argentifères étaient exploitées. De là la richesse des seigneurs de Termes… et peut être aussi leur rivalité avec l’abbaye de Lagrasse !

Le contexte du XIIe siècle voit les seigneurs de Termes être a minima tolérants vis-à-vis de l’hérésie cathare, à moins qu’ils ne soient eux-mêmes gagnés par cette chrétienté dissidente. Aussi, lorsque la “Croisade contre les albigeois” se déclenche, ils compteront parmi les seigneurs méridionaux s’y opposant.

Dans ce site au relief accidenté, à près de 460 m d’altitude, le castrum était l’un des plus puissamment défendus du Languedoc. Bien préparé, Raimond de Termes offre en 1210 une épique résistance à la troupe croisée de Simon de Montfort, venu assiéger ce verrou des Corbières. Cet événement est un des axes principaux de la visite du monument de nos jours, et explique la réputation de “château cathare” pour cette place-forte.

Or, le monument historique classé qui se visite de nos jours conserve surtout l’aspect que lui ont donné d’autres occupants, plus tard. Car suite à plus de 20 ans de guerre, quand en 1229 les méridionaux signent la paix que leur impose le roi de France, le château de Termes est devenu “royal”. Mais pas encore le village : une garnison royale française occupe donc le donjon et “le château”, tandis que juste dessous, le castrum reste sous la juridiction du fils de Raimond : Olivier de Termes.

En 1260 se déroule un changement majeur : le village castral, racheté par la royauté, est déplacé : les habitants s’installent dans le fond de la vallée du Sou, là où depuis, les Termenais résident encore. Le château, lui, bénéficie d’une large intervention des architectes et ingénieurs royaux. La partie sommitale est remaniée (avec par exemple la “chapelle”) et une grande enceinte basse est construite, avec tours et échauguettes selon les principes du “château Philippien”, avec des adaptations à ce relief particulier.

Termes s’intègre ainsi aux « 5 fils de Carcassonne », ces forteresses stratégiques protégeant ici le royaume de France. Une garnison de moins de quinze hommes surveille et entretient la place-forte pendant plus de 400 ans. Jusqu’à ce que les considérations stratégiques et le contexte particulier du XVIIe siècle signifient la fin pour ce château-fort médiéval.

Non-adapté aux nouvelles formes de la guerre, le château de Termes est volontairement détruit en 1654. Il tombe dans l’oubli jusqu’au XXe siècle, ne servant qu’aux bergers qui y envoient leurs troupeaux. Avec le regain d’intérêt pour la thématique médiévale, et plus particulièrement le drame cathare, le site reste l’objet de la curiosité des excursionnistes de la région, et bénéficie ponctuellement de débroussaillages.

La renaissance du château

C’est avec la politique de développement local du département de l’Aude, “Le programme Pays Cathare“, lancé à la fin des années 1980, ainsi qu’avec la volonté des habitants d’arrêter la détérioration des vestiges, que le monument entame sa “renaissance”. Racheté par la commune en 1988, classé Monument Historique en 1989, le château bénéficie depuis de façon régulière de fouilles et travaux de restauration.

L’Association de Sauvegarde du Château de Termes a initié les choses et poursuit depuis une démarche d’interventions bénévoles. Avec depuis 2009 le soutien de l’union REMPART. La mairie de Termes a d’abord accompagné, puis depuis le milieu des années 1990 pleinement assuré son rôle de maître d’ouvrage. Avec le soutien des structures publiques contribuant au financement des lourdes interventions, la mise en sécurité, la consolidation, la restauration des vestiges se sont effectuées par étapes. Avec en parallèle des sondages et fouilles archéologiques apportant une meilleure connaissance de l’histoire des lieux.

Une aventure qui continue

En 2021, cette démarche de longue haleine continue avec un nouveau plan de gestion global pour 10 ans. Des projets et une stratégie d’intervention qui intègrent encore mieux l’aspect paysager, le confort de visite et l’expérience sensorielle que forment la découverte de ce lieu chargé d’histoire, au panorama saisissant.

L’évolution du monument et de ses abords se pense aujourd’hui à l’échelle de plusieurs sites fortifiés. Huit “sentinelles de montagne” autour de la Cité de Carcassonne, qui cheminent ensemble vers une inscription à l’UNESCO !
La candidature de ces “Citadelles du vertige” est une des grandes aventures du moment, pour Termes !

La visite du château de Termes

L’exploration et l’interprétation du monument se font au départ du village. Rendez-vous à l’espace d’accueil du château : vous y trouverez la billetterie, une exposition permanente, un film d’introduction (12 minutes) ainsi que la boutique du château.

15 minutes de marche d’accès sont nécessaires jusqu’au château, via une large piste et une portion de sentier. Vous montez munis de documents de visite papier ou sur votre mobile pour une expérience numérique.

Ouverture de l’accueil de mars à mi-novembre. Tous les jours et en continu du 1er avril à fin Toussaint, dès 10h du matin.

Billet d’entrée de base : 5€ par adulte – 2€ par enfant
Divers tarifs réduits.
Possibilité de visite commentée pour les groupes de plus de 10 personnes : 6€ par personne.

Contact 04 68 70 09 20 – chateau.termes@gmail.com

En savoir plus

Toute l’histoire et l’actualité du château sont largement développés sur notre website dédié. De nombreuses vidéos, une visite virtuelle 3D, le suivi des chantiers sur le blog etc. vous y attendent.

https://chateau-termes.com